Vous êtes ici : Accueil Vie locale Le projet de ville Wimille s'engage pour l'environnement Le PADD en un clin d'œil

Vie locale

Le PADD en un clin d'œil

Le 27 mai 2014

Le Plan d’Aménagement et de Développement Durables (PADD),

Mais de quoi s’agit-il au juste ?

Le PADD définit les grandes  orientations en matière d’aménagement et de développement économique et social du territoire du Boulonnais. Le PADD s’appuie directement des différentes considérations incluses dans le SCOT du Boulonnais (celui-ci regroupe l'intercommunalité de Devres-Samer et de l'agglomération du Boulonnais (cliquez sur l'image ci-contre.).
Il existe une réelle complémentarité entre les différents plans de développement qui auront une interaction immédiate sur la mise en place du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal [PLUi]. Ces documents sont encadrés et présentent un  caractère juridique strict et opposable. L’ensemble est extrêmement codifié notamment par le code national d’urbanisme, mais le PLUi est utile pour définir sur un territoire les règles d’évolution mais également de la sauvegarde des espaces naturels et agricoles, afin d’encadrer toute activité qui génère des constructions. 

Une concertation permanente des élus locaux.

Les élus disposent de trois mois pour se prononcer afin de donner un avis sur le projet qui leur a été soumis. L’ensemble des remarques et questions viendra compléter le document final. L’arrêt de projet de PLUi est prévu  fin 2014. Ensuite viendra la consultation des personnes publiques associées et le public . Cela prendra entre  4 et 8 mois avant de voir aboutir l’approbation du document d’urbanisme.  La consultation sera l’occasion pour tous de prendre connaissance du rapport de présentation du PLUi incluant notamment le diagnostic, le PADD…

LE PADD  : un territoire attractif littoral et solidaire

C’est sous un titre fédérateur et évocateur un territoire attractif littoral et solidaire que s’articulent les trois axes principaux du PADD.

AXE 1  : Tissu économique et développement de l’emploi

En résumé, le PADD fixe les objectifs pour le développement de l’attractivité du territoire pour œuvrer pour l’emploi. Pour cela, il est clairement énoncé la nécessité de renforcer l’économie autour de l’agro-alimentaire, du tourisme et de densifier l’activité commerciale dans les zones pré-existantes. L’économie locale doit être également diversifiée notamment en matière de production d’énergies renouvelables.
L’éducation et la formation nécessitent en parallèle un plan d’investissement pour les étudiants mais également pour les entreprises.
Commerces  : Intensifier et densifier les zones existantes
Concernant le commerce, il est clairement défini de limiter l’expansion des grandes enseignes commerciales aux deux pôles existants - ZI de l’Inquetrie et ZI De La Liane- et de miser sur le développement  du petit et moyen commerce de proximité .
_______________A CE PROPOS…LE SAVIEZ-VOUS  ?
Un des éléments importants qui vient compléter cette batterie d’orientations et d’objectifs est le développement des Zone économiques et industrielles. En effet afin de préserver les terres agricoles, le SCOT et le futur PLUi prévoient de réduire leur consommation sur l’ensemble du territoire. Aussi si la ZI de Landacres dispose encore de quelques lots libres pour l’implantation d’entreprises, il ne reste que 40 hectares près de Nesles afin de créer une zone à destination d’entreprises.

AXE 2  : l’environnement  : Valoriser et partager l’identité littoralePRÉSERVER L’ENVIRONNEMENT, UNE PRIORITÉ

Dans le prolongement de la préservation des terres agricoles, le PADD indique les objectifs suivants en matière d’environnement :
• Conforter le socle littoral et le préserver de l’érosion.
• Maintenir la qualité du patrimoine vert et maritime et développer la biodiversité. Pour cela les trames bleues et vertes seront confortées. L’objectif principal est d’assurer la pérennité des ressources naturelles. La trame verte et bleue, et l’ensemble des réseaux qui constituent la continuité écologique (boisements, haies bocagères prairies, zones humides milieu marin…) seront cartographiés afin d’être clairement identifiés dans ce document de synthèse.
• Relever le défi du changement climatique
L’érosion côtière, les risques d’inondation, d’effondrement de terrain, sont également à prendre en compte lors de l’aménagement du territoire. L’impact du changement climatique et sa projection sur le territoire intercommunal fait partie intégrante du PADD.
____________________LE SAVIEZ-VOUS ?
Une étude financée par le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais, la CAB et la Chambre de Commerce et d’Industrie a mis en lumière les capacités locales d’énergie marine. Toutefois, au vu de la complexité du détroit de la Manche et des incidences des marées, il s’avère que les premières pistes qui semblaient les plus évidentes ne le sont pas en réalité [lire l’article ici]

• Développer les transports alternatifs
Le PADD met en place les objectifs en termes de multi-modalités des déplacements et leur interconnexion. L’un des objectifs principaux de ce chapitre est de réduire l’empreinte carbone des habitants sur l’environnement. Afin de permettre de diminuer l’usage de la voiture, le PADD propose un plan ambitieux de développement de l’accès aux transports en commun. Ainsi, si la création de pistes cyclables et pédestres illustrent cette ambition, le renforcement du réseau des axes ferroviaires, des aires de stationnement ou de co-voiturage, le développement de l’usage de voitures électriques, viennent compléter ce plan. 

AXE 3  : la maîtrise de l’aménagement du territoire d’une manière solidaire et sociale.

Le dernier recensement de la population indique une baisse de la population sur le territoire du Boulonnais de 4 000 habitants sur une période de 10 ans (dont 700 personnes pour la ville de Wimille).
L’ambition démographique du PADD est de  retrouver la densité d’origine qui structure l’ensemble du territoire en matière d’économie et de vie sociale et locale. «  Cette ambition n’est pas démesurée puisqu’elle a pour but de redynamiser le Boulonnais. «   a indiqué Thomas Wattez s’appuyant sur les flux de migrations des habitants qui quittent l'agglomération Boulonnaise pour la métropole Lilloise.

DANS CE CADRE, AUGMENTER L’OFFRE DIVERSIFIÉE DE LOGEMENTS

L’attractivité du territoire repose sur la capacité de proposer du logement de qualité dans un environnement préservé. La densification de l’habitat permet de construire en respectant les objectifs fixés dans les plans locaux d’urbanisme notamment en matière de sauvegarde du cadre et de la qualité de vie. Le volet habitat vise à proposer une offre plurielle (maison individuelle ou mitoyenne, appartement…) tout en renforçant l’armature existante notamment dans le prolongement de l’urbanisation déjà en place.

Le PADD est consultable intégralement en ligne ici