Vous êtes ici : Accueil Vie locale Le projet de ville Wimille s'engage pour l'environnement La Biodiversité, la nature de notre quotidien

Vie locale

La Biodiversité, la nature de notre quotidien

L’ensemble et la variété du vivant sur la Terre sont désignés par un terme connu de tous : La Biodiversité. Sa richesse dépend d’une part de la multiplicité des milieux naturels, des  espèces vivantes et d’autre part de la qualité des interactions qu’ils développent entre eux. L’appauvrissement de l’un des éléments met en péril les autres et, de ce fait, a une répercussion sur l’ensemble de la planète. C’est pourquoi, la sauvegarde de la biodiversité est devenue un impératif mondial. Ce dossier se concentre sur le territoire wimillois qui regorge de ressources. Les actions menées par la municipalité pour sauvegarder les équilibres précieux
et développer leurs interactions y sont nombreuses. Bienvenue chez vous, bienvenue sur une planète en pleine vie : la Terre.

 

> Définir : Connaître, c’est déjà préserver

 

Sur le territoire de Wimille, la biodiversité se retrouve à différents niveaux. Si  l’exemple des écarts est souvent cité parce que facilement visualisable comme espace naturel et agricole, la ville regorge de nombreux endroits riches de faune et de flore. Aussi, avant de mettre en application une bonne gestion verte, il a fallu définir ces espaces. Une grosse  partie de ce travail a été extraite de l’étude d’impact réalisée dans le cadre d’un aménagement immobilier dans le prolongement de la gare. Ainsi une zone humide   a été extraite du périmètre d’étude afin de préserver sa faune et sa flore. De plus, les trames vertes  et les corridors biologiques existants  ont été répertoriés.
«Ce diagnostic nous a permis de visualiser concrètement le déplacement des espèces sur le territoire et de pouvoir agir positivement sur leur continuité. » explique Madame Tiertant, adjointe au maire en charge du développement durable. Ce recensement a mis en valeur une richesse en matière écologique, notamment de la faune et de la flore existant sur un périmètre allant de la gare au hameau de la Poterie.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le mot biodiversité a été rendu célèbre par le biologiste américain Edward Osborne Wilson au Sommet de Rio en 1992. Le mot est issu d’une contraction de “diversité biologique” ou  “biodiversity” qui qualifie le tissu vivant de notre Planète.

 

> Articuler l’infrastructure naturelle

L’étude paysagère extraite de l’étude d’impact citée précédemment a mis en relief la nature des paysages de Wimille. Ainsi, en croisant les différentes cartographies de la ville et en les intégrant à la matrice paysagère environnante, des trames vertes peuvent être définies, tout comme la continuité du réseau écologique du territoire, véritable infrastructure naturelle. Ces études permettent ainsi d’agir
intelligemment sur les interactions des milieux afin de favoriser la biodiversité.

> Organiser une dynamique de la biodiversité

S’intéresser au réseau écologique d’un territoire assure une nouvelle lecture pour mieux comprendre le fonctionnement naturel. Ces nouvelles méthodes permettent d’éviter une fragmentation irrémédiable liée à l’aménagement comme dans le passé et de se tourner vers un aménagement raisonnable et en harmonie avec  son environnement.

La ville n’est pas isolée dans sa démarche. Bien au contraire, en adhérant au Parc Naturel Régional, elle bénéficie de l’expertise et de l’accompagnement de ses techniciens. Lorsqu’elle décide un aménagement de territoire elle s’appuie ainsi sur les compétences de l’ensemble de ces interlocuteurs comme ceux de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement. (DREAL), du Département, de la Région et de la CAB. De ce fait, forte de ces expertises, la ville va contribuer à restaurer les corridors rompus par défaut. Ils vont  être prolongés et raccordés dans une matrice cohérente.  Ce raccordement va permettre de nouveau la circulation des espèces et leur reproduction. C’est d’ailleurs déjà le cas, au cœur de la ville, en lieu et place de la Plaine d’Houlouve.

Au-delà des diagnostics, une vraie politique environnementale locale est mise en place. Ainsi une gestion différenciée du patrimoine vert communal est réalisée en accord avec les services municipaux des espaces verts depuis 2008.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les jardins familiaux  tout comme les parcs privés contribuent par leur dimension au maintien de la biodiversité sur la commune. 

Les sentinelles de la biodiversité

Les abeilles sont très actives au sein de la nature. 40 % de la nourriture humaine arrivent dans nos assiettes grâce aux abeilles ? Pas  d’abeille, pas de chocolat, pas de fruits, pas de carottes ! L’abeille  en butinant une fleur transporte le pollen de l’étamine au pistil en assurant sa pollinisation, Cette fécondation va lui permettre de se transformer en fruit. L’abeille assure 80 % de la pollinisation sur terre ! Dès lors, si leur nombre diminue, la biodiversité est en danger. Ceci explique le terme sentinelles de la biodiversité.

 

Il faut maintenir une mosaïque d'habitats soutenue par des espaces naturels

Des espaces naturels et fragmentés appauvrissent la biodiversité. Il est important de maintenir une mosaïque d’habitats reliés par des corridors écologiques car des espaces naturels et fragmentés appauvrissent la biodiversité. 

Il n'y a pas de contresens à vouloir continuer de bâtir et de promouvoir la sauvegarde de la nature. L’expansion urbaine s’est faite sans se soucier de l’environnement pendant des années. Or depuis maintenant quinze ans, l’attention à celui-ci est venu soutenir un développement urbain intelligent. Aussi, au lieu d’étaler l’habitat, on va densifier les zones déjà bâties. Le
nouvelles implantations vont prendre en compte les trames vertes existantes, les protéger, voir les développer également. L’enjeu est bel et bien de maintenir les terres agricoles et les espaces naturels répertoriés tout en laissant une place aux nouvelles personnes désireuse de s’installer dans notre commune..

Sommaire

La gestion différenciée

Il y a eu en moins de dix ans une prise de conscience quant à la manière d’aborder la gestion des espaces verts dans les villes : La gestion différenciée. Celle-ci détermine un certain nombre de modes de gestion, allant du plus horticole au plus...