Vous êtes ici : Accueil Vie locale Le projet de ville Pôle gare Fiche pratique  Une Zone d'aménagement concerté 

Vie locale

Fiche pratique  Une Zone d'aménagement concerté 

La procédure de création d’une zone d’aménagement concerté ( Zac ) permet à une ville la maîtrise de son territoire et la sauvegarde de son cadre de vie. C’est pourquoi la municipalité a choisi cette démarche afin de proposer de nouvelles perspectives à Wimille.

Fiche pratique Une Zone d'aménagement concerté zac

Une nécessité : Développer l’habitat principal sur la ville

Une priorité : Respecter le cadre de vie et l’environnement. Une étude d’impact a été réalisée afin de répertorier avec précision l’existant en matière de faune, de flore, d’arbres et de chemins et murets. Ce répertoire fait également apparaître l’ensemble des cours d’eau, l’aspect paysager du périmètre mais également une analyse très précise de la fréquentation des routes ainsi que des études de la qualité de l’air et des nuisances sonores actuelles.

Une étude d’impact ?

L’étude d’impact associe l’existant à une projection de ce périmètre une fois aménagé. Ainsi ce dossier présente les répercussions éventuelles sur l’environnement actuel. Le dossier de création de Zac intègre donc avant même sa réalisation toutes les mesures nécessaires pour la sauvegarde de la biodiversité, du cadre et de la qualité de vie de Wimille.

Deux avis positifs : Le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale dont fait partie Wimille a émis un avis positif quant au dossier général. La Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement a apporté un avis favorable suite à la réduction du périmètre d’étude.

Une mauvaise information : Il y a eu dans les années 2000 (il y a maintenant 12 ans) un autre projet de zone d’aménagement concerté. Ce dernier avait pour but de développer une zone à vocation touristique et d’habitat secondaire au-dessus de La Poterie. La municipalité actuelle n’a pas souhaité donner suite à cet aménagement. Il n’est donc plus d’actualité depuis 4 ans.

Une bonne information : Le projet de Zac dans le prolongement de la gare proposera moins de 200 logements. Il mixera logements locatifs en accession à la propriété et à la vente directe. Leur construction respectera les courbes de niveau afin de conserver les perspectives paysagères actuelles. Suite au bilan de la concertation et de la prise en compte des réflexions des habitants, le périmètre d’étude a été réduit.

Un emplacement privilégié : Proche de la gare, il favorisera l’usage des transports en commun. Par ailleurs, cet emplacement vient dans le prolongement de l’urbanisation existante de Wimille (rue du Viaduc, résidence du château, rue Gilbert Regnault) et surtout de Wimereux.

Une mauvaise idée : Un aménagement sur l’autre versant de la ville (route d’Houlouve) a été proposé. En réalité il ne serait pas approprié en matière de sauvegarde de l’environnement. De plus, il ne ferait que favoriser l’habitat à vocation secondaire.

Un projet par étapes ?

Le conseil municipal du mercredi 11 juillet 2012 a adopté une délibération de création de la Zac . Les prochaines étapes relèvent du choix de l’aménageur (société privée, Société d’économie Mixte ou régie municipale), de l’achat des terrains (négociation à l’amiable, expropriation) ainsi que des procédures administratives complémentaires (Dossier Loi sur l’eau…)

Wimille, Ma Ville• Novembre 2012