Vous êtes ici : Accueil Vie locale Le projet de ville Le grand Nausicaa : moteur de la vie économique

Vie locale

Le grand Nausicaa : moteur de la vie économique

Le 01 mars 2016

Êtes-vous prêts à plonger au cœur des océans du monde ? êtes-vous prêts à traverser le monde  sous-marin à travers un tunnel de verre de 18 mètres de longueur ? Au cœur du Boulonnais, se dessine le plus grand aquarium d'Europe. En 2018, l'ouverture du grand Nausicaa devrait combler le public. Entre ambiance marine 3D et découverte des animaux marins les plus variés, le Louvre de la Mer proposera 4 grandes expositions permanentes. Jean-Claude Étienne, Vice-Président à la Communauté d'Agglomération du Boulonnais en charge du tourisme est venu présenter le projet lors du conseil municipal du 24 février 2016. Il fait rêver, et il faut bien l'avouer, on a déjà hâte de faire la visite.

DESTINATION MER

La nouvelle structure s'appuie sur l'ancienne emprise. Les parkings côté port et l'esplanade dans le prolongement du Boulevard Sainte-Beuve représentent la nouvelle surface occupée par le Grand Nausicaa. L'entrée principale se fera du côté du square actuel. Dans le hall, les visiteurs se sentent tout de suite à bord. La vue traversante oriente le regard sur l'horizon, au delà de la rade. À Nausicca, on est en mer.

Quatre espaces distincts au cœur d'un même lieu

Le circuit invite les passagers à descendre dans les abysses, découvrir les peuples marins de chaque palier. Au détour, d'une faille ou d'une grotte sous-marine, c'est tout un monde inconnu qui se dévoile. le parcours offre la possibilité d'observer l'ensemble des animaux marins au-dessus, à côté ou par en-dessous : Lions de Mer, Morses, Requins et autres habitants de la planète bleue vous accueillent au cœur de quatre espaces distincts :  Au pays des aurores polaires, des rivages et des hommes, voyage en haute-mer, exploration en 3D…

Un véritable investissement pour développer l'attractivité du territoire

Le budget du grand Nausicaa est de 100 millions d'euros. L'objectif d'un tel investissement est de promouvoir le Boulonnais : restaurants, hôtels, gîtes, commerces, l'ensemble des acteurs de la vie économique devrait bénéficier des retombées économiques d'un tel pôle touristique. "Tout est développé pour que les visiteurs viennent passer plusieurs jours sur le territoire et ainsi consommer sur place." explique l'élu de la Communauté d'Agglomération. " La fréquentation envisagée est de 1 million de visiteurs par an. Au plus fort d'une journée en été, ce sont 9000 personnes qui ont été accueillies dans le complexe. On comprend facilement l'ambition de ce nouvel équipement. " Alors que d'autres villes, comme Calais développe des projets attractifs, nous pensons que cette addition d'offres sur la Côte d'Opale devrait ancrée celle-ci comme une véritable destination touristique" exprime le Maire de Wimille, Antoine Logié.  Le regain d'intérêt pour l'environnement, la sensibilisation du public à la fragilité des ressources naturelles font partie intégrante du projet du centre national de la mer. Le Boulonnais trace avec le Grand Nausicaa les sillons d'une terre d'avenir très actuelle. Ouverture en 2018.

Une démarche de ressources humaines et financières.

Les partenaires du projet sont multiples : La Région Nord Pas-de-Calais, la Communauté d'Agglomération du Boulonnais, le Département du Pas-de-Calais, l'Europe. En parallèle des clauses de ressources humaines ont été intégrées dans les cahiers des charges des appels d'offres. Ainsi, 87 000 heures d'insertion formation dans les différents corps de métiers sont envisagées. La gestion de cette offre est confiée à Réussir ensemble le Boulonnais. La base de vie du chantier comptera près de 200 personnes au plus fort de l'activité. Les retombées pour les entreprises locales sont estimées à près de 25 millions d'euros, touchant là encore tous les métiers : charpente métallique, menuiseries, plâtrerie, peinture…  

Durant la quasi-totalité du chantier (27 mois), Nausicaa restera ouvert afin d'accueillir les visiteurs. Un véritable challenge technique et humain !