Vous êtes ici : Accueil Vie locale Le projet de ville Le budget communal Budget 2017 : Tout pour être bien au quotidien Le territoire Wimillois dans une dynamique d’investissements

Vie locale

Le territoire Wimillois dans une dynamique d’investissements

La bonne gestion communale permet de lancer plusieurs gros projets sur le territoire wimillois, salle polyvalente et associative, restructuration des abords du collège, rénovation de l’éclairage public…

> BUDGET D'INVESTISSEMENTS : 6 807 503,62 €

L’investissement, c’est tout ce qui améliore  le quotidien des habitants

Il concerne la création/rénovation des voiries, les nouveaux aménagements, la réalisation de bâtiments et l’achat de nouveaux matériels et véhicules. Dans un climat persistant d’austérité, les élus Wimillois trouvent des solutions et font avancer les projets communaux. Ils étudient les possibilités d’investir et déterminent les priorités.

Au collège : Une nouvelle interconnexion et des aménagements plus pratiques

Les abords du collège seront refaits cet été. Le projet redessine les circulations automobiles et piétonnes ainsi que les stationnements et les “dépose-minute”. À deux pas de la gare, à  proximité de commerces et la route départementale, ce carrefour central deviendra une  interconnexion de pistes cyclables. Une liaison douce reliera le bas de la rue de la gare  à la déviation de Gazemetz. On retrouve la cohérence intercommunale et départementale  pour favoriser les déplacements non-polluants. L’administration communale demande  en parallèle des subventions pour cet aménagement.

Dans le détail du budget

• Dépenses prévisionnelles : 742 240 € TTC
• Recettes attendues :
+ 120 747 € > Dotation d’équipement des territoires ruraux : soit 25% du projet.
+ 40 000 € > Département du Pas-de-Calais
+ 50 000 € > Communauté d’agglomération du Boulonnais
+ 100 000€ > Fonds de soutien  à l’investissement local (demande en cours)

Salle polyvalente et espace associatif : Un lieu de vie ouvert à tous

La création d’une salle polyvalente et la reconstruction du centre associatif se poursuivent. Le gros œuvre est fini. Ce projet représente au total un investissement de 4,1 millions d’euros hors taxes. Le financement est prévu sur plusieurs exercices. L’autofinancement  permet de financer le plus gros. Les taux de crédits sont bas actuellement. Ils incitent à l’emprunt. Les élus ont choisi cette option pour financer en partie cette nouvelle construction. En amont, ils avaient réalisé des demandes de subventions à de nombreux partenaires institutionnels. Le budget du projet trouve là un bon équilibre.

• Dépenses prévisionnelles : 4,1millions € HT
• Recettes attendues :
+ 73 349€ > Dotation d’équipement des territoires ruraux
+ 223 048€ > Département du Pas-de-Calais
+ 234 380 € > CAF
+ 170 000€ > Communauté d’agglomération du Boulonnais
+ 150 000 € > Fonds de soutien à l’investissement local (demande en cours)

Ces deux gros chantiers sont en cours. Les élus dotent également de budget 2017 d’autres projets. Il s’agit entre autres, de la rénovation des lieux de collecte des ordures ménagères aux abords et dans la résidence d’Auvringhen. 100 000 euros y seront consacrés. La rénovation de l’éclairage public commence cette année 2017.

Éclairage public : mieux et moins cher

La ville réalise en 2016 un audit  de l’éclairage public communal. Il en ressort une vétusté globale des équipements. Les élus décident alors de rénover l’ensemble du parc. L’objectif est de mieux éclairer les rues tout en consommant moins.  Les nouveaux éclairages comme les Leds consomment beaucoup moins. Les armoires de commandement permettent une modulation de l’intensité lumineuse et l’extinction progressive. Certains candélabres seront équipés de détecteurs de présence pour éclairer selon les besoins. “ De nombreux passages et petites places composent la résidence du Château. Les lumières s’allumeront lorsqu’un piéton l’empruntera. “ explique Benoît Lemaire, conseiller délégué aux espaces verts et au développement durable.

• Dépenses prévisionnelles : 198 334 € TTC
• Recettes attendues :
+ 41 000 € > Dotation d’équipement des territoires ruraux
+ 65 000 € > Fédération départementale de l’énergie
+ 26 000€ > Fonds de soutien à l’investissement local (demande en cours)

Établissements scolaires :  de la sécurité en plus

Le Plan national Vigipirate impose des aménagements de sécurité aux abords et dans les écoles. Des plots métalliques ont été implantés en septembre 2016. Les services techniques chiffrent en collaboration avec les directions des établissements les priorités. Le budget 2017 prévoit déjà une enveloppe financière pour les portails, les alarmes etc.

• Dépenses prévisionnelles : 80 000 € TTC

“Ces chantiers peuvent bénéficier de subventions et d’aides de l’État. En anticipant nos projets, en travaillant en amont nos dossiers avec les services municipaux, nous sommes prêts pour faire nos demandes.  Les plans et les usages sont concrets. Ils illustrent notre volonté d’aller de l’avant tout en maîtrisant les dépenses.”

Antoine Logié, Maire de Wimille. Vice-Président à la Communauté d’agglomération du Boulonnais.

Dans le prolongement de ces investissements, la ville rénove ses voiries et ses espaces publics. Dans le grand quartier de La Colonne, après le square Renaut et les rues Napoléon, André Milhamont et le haut de l’Aiglon, c’est au tour de la rue du Maréchal Ney. Dans le centre, le chantier du Mont Gambier se termine. La rue du Maréchal Ney en chantier La phase 1 a débuté. Elle concerne l’effacement des réseaux et l’implantation de l’éclairage public. La phase 2 est prévue mi-mai. Elle verra la rénovation des stationnements et de la voirie. La Communauté d’agglomération du Boulonnais implantera ensuite des points d’apports volontaires en bout de rue. [ • Dépenses prévisionnelles :282 507,55 € TTC]  La rénovation du grand quartier de La Colonne reste inscrite au budget primitif 2017.

LIRE LA SUITE : LE BUDGET DE FONCTIONNEMENT 2017 :  Qualité de vie et des services maintenue