Vous êtes ici : Accueil Vie locale Le projet de ville Budget 2020 : fonctionnement et investissement pour Wimille Budget 2020 : Rénover pour le quotidien, investir pour l...

Vie locale

Budget 2020 : Rénover pour le quotidien, investir pour l’avenir

Un budget d'investissement pour toutes et tous

Initiés en 2019, les ateliers participatifs de co-rénovation des quartiers concernent les rues Jean-François Pilâtre-de-Rozier et Gilbert Regnault ainsi que la route de la Poterie. «  Ces chantiers ont pris du retard comme bon nombre de dossiers à cause du confinement. Toutefois, les engagements pris avec les habitants seront tenus. » précise le Maire en préambule de la présentation du budget investissement. Le cabinet V2R avait finalisé les plans avec les riverains des rues Jean François Pilâtre de Rozier et Gilbert Regnault. Les réunions participatives avec les habitants de La Poterie reprendront en septembre. Au programme du budget 2020, la priorité est mise sur la Rue Gilbert Regnault.
Étude pour la création d’un bâtiment dédié aux services techniques municipaux
Un centre pour les services techniques municipaux est à l’étude. En effet les zones de stockage matériel et véhicules sont dispatchées à travers la ville. Un accès traverse même le parking où se situent les accueils de loisirs, « autant dire qu’il faut améliorer la sécurité et le côté opérationnel pour nos agents municipaux » explique Philippe Devynck, adjoint aux travaux.

Vous vous souvenez ?

Des ateliers participatifs  pour rénover ensemble  la ville

 
1er étape : présentation de la démarche aux riverains.
2e  étape : un rendez-vous sur site, dans la rue concernée.  Partagés en plusieurs groupes, les Wimillois se baladent dans leur quartier en pointant du doigt les qualités et les défauts de leur quartier (vitesse automobile,  déplacements doux, stationnements, éclairage,  sécurité,…)
3e  étape :  Un atelier participatif de co-construction autour de vues  aériennes. À l'aide de petites maquettes symbolisant les stationnements, la circulation d’une voiture, d’un vélo, d’un piéton, d’un fauteuil roulant… chacun organise la rue comme il aimerait la voir 
4e  étape : Une restitution des projets dessinés lors des ateliers. Les plans précisent les aménagements selon les normes, les réseaux existants

Un nouveau pôle d’attractivité

Autour de la gare, on trouve de nombreux espaces en friche. Les élus y voient l’opportunité de redynamiser tout le quartier à partir de la place Emmanuel Vanhoutte. Lors de la venue de Mme la Sous-Préfète, le Maire a présenté ce projet de requalification urbaine. Le projet se dessine de la voie ferrée, en englobant la rue Gilbert Regnault en allant jusqu’à la Fleurière.

La gare est un véritable trait d’union urbain avec le nouveau quartier du Vallon des Mûriers. À propos de ce dernier, les élus Wimillois sont plutôt confiants. Un recours a été déposé par une association concernant les phases 2 et 3 du projet. «  Habituellement ce sont les propriétaires des terrains qui déposent ce genre de recours. Là ce sont des riverains d’un quartier excentré au Vallon des Mûriers qui le font. » explique M. Logié. La municipalité a choisi la création d’une Zone d’aménagement concerté pour respecter l’environnement. Ce dispositif garanti par les avis de la DREAL et du PNR vise un développement raisonné de la commune. Un équilibre entre le durable, l’augmentation démographique et une cohérence esthétique du cadre de vie actuel.

“les taux  d'imposition n'augmenteront  pas !”

Lire la suite Budget 2020 : un budget d'actions >