Vous êtes ici : Accueil Vie locale Le conseil municipal L'expression des groupes Octobre 2015

Vie locale

Octobre 2015

L'expression des groupes du mois d'octobre 2015.

Pour Wimille • groupe de la majorité municipale

LA DIVERSITÉ NOUS REND COMPLÉMENTAIRES
Il y a des moments où l’actualité nous ramène à notre histoire et à nos valeurs. Le présent nous oblige à nous positionner à savoir ce que l’on est et ce que l’on veut être aussi.
Dans le Nord-Pas de Calais, notre histoire  a été marquée par l’exil de nos grands-parents lorsque l’armée allemande en 1939 avançait à grands pas. Il fallait faire vite. Tout abandonner. Prendre les enfants dans les bras et fuir. Traverser la France pour aller vers l’inconnu, tout simplement pour survivre.
Ces terribles images du passé reprennent vie aujourd’hui avec des familles entières qui fuient l’oppression, la mort certaine. Aujourd’hui, nous enfants des réfugiés d’hier, serons-nous à la hauteur de ceux qui ont accueilli nos grands parents et leurs enfants pour les aider à survivre ?  Nous voilà donc confrontés à nos valeurs, à notre plus haute estime de l’Humain.
Notre groupe Pour Wimille est pluriel dans sa composition politique et sociale.  Oui, nous sommes tous différents à l’image de la composition des habitants de notre ville. Oui cette différence nous la vivons ensemble tous les jours. Cette différence est notre richesse. La différence est une richesse. Aujourd’hui, nous souhaitons accueillir une famille de réfugiés comme nos parents ont été accueillis pour pouvoir retourner librement dans leur pays, reconstruire leur ville et rebâtir une famille.
Ce ne sont pas les termes de migrants ou de réfugiés qui sont impropres, c’est de détourner le regard qui l’est.

 > Pour Wimille                

Ensemble la relève Wimilloise  • groupe de l'opposition

 cette expression ne nous est pas parvenue lors du bouclage du magazine du mois en cours

Wimille nouveau • groupe de l'opposition

LES AVANTAGES DISCRETS DE NOS PREMIERS MAGISTRATS

Si pour le prédécesseur  de notre maire, il s’agissait de la mise à disposition d’un véhicule qui n’avait de fonction que le nom, avec aujourd’hui en bouquet final, la perspective, offerte par le projet de PLUi,  d’une confortable plus-value pour un terrain classé jusqu’ici en zone naturelle, pour ce dernier, outre la « substantielle » augmentation de son indemnité de maire, c’est  la jouissance, depuis 2001, alors qu’il n’était qu’adjoint, d’un terrain d’une superficie de 8 509m², propriété de la commune,
Cette parcelle attenante à sa résidence le protège de  tout voisinage perturbant et ce pour une période indéterminée puisque la convention d’occupation, signée par son prédécesseur,  est renouvelable chaque année  par tacite reconduction, disposition acceptée par le conseil municipal de l’époque et qui n’a jamais été revue. Montant du loyer annuel  fixé en 2001 : 800 Frs…! (soit 122 euros), indexé sur l’indice INSEE des prix à la consommation (pour  2015, ce montant devrait  être d’environ 150 euros).
Pour un loyer modique, la commune offre donc  à notre maire l’assurance d’un voisinage  calme et « champêtre »,  exclu de tout projet de ZAC ou autre club canin…. maire qui est pourtant si prompt à montrer du doigt ceux qui défendent leur environnement ou leurs biens  personnels.
Faites ce que je dis, ne regardez pas ce que je fais….
 Wimille nouveau

Dubrulle Yves • groupe de l'opposition

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.