Vous êtes ici : Accueil Vie locale Le conseil municipal Au fil du Conseil Au fil du Conseil du 7 mars 2018 Au fil du Conseil du 7 mars 2018 3/3

Vie locale

Au fil du Conseil du 7 mars 2018 3/3

cette rubrique revient sur le conseil municipal de la ville de Wimille qui s'est tenu le 7 mars 2018.

Crédits fournitures scolaires renouvellés

«À Wimille on tient à nos écoles». Cette phrase plusieurs fois répétée par le Maire et ses élus s’accompagne de crédits de fonctionnement et d’investissements. Des travaux d’amélioration du bâti à l’installation de tableaux blancs interactifs en passant par les animations et interventions artistiques, la ville intervient pour les établissements scolaires. Le conseil municipal renouvelle les crédits de fournitures scolaires :

  • • 37,32 €/élèves primaire et maternelle
  • 127,20€ par classe pour l’investissement
  • 181,29€ par école pour l’achat de livres.

Une semaine de plus cet été

La municipalité augmente d’une semaine la durée des accueils de loisirs de l’été. «Nous répondons à une attente des parents. La période estivale est plus longue. Pour  ne pas handicaper les parents qui travaillent, nous étendons la période à une semaine de plus. Les tarifs à la semaine restent  inchangés» explique l‘adjoint au Maire en charge de la jeunesse, Roger Calon.

Voirie du Denâcre et salle polyvalente : pourquoi des demandes de subventions ?

Concernant la salle polyvalente, les élus présentent une demande de financement à 'lÉtat cette fois-ci au titre de la dotation d’équipement pour les territoires ruraux [DETR]

La voirie du Denâcre a souffert une nouvelle fois des inondations en décembre dernier. "Les travaux sont réalisés dans la foulée pour ne pas laisser la voirie complètement éventrée. " explique Monsieur Logié."  La ville a engagé la réfection d'une vingtaine de mètres linéaires pour ne pas handicaper les riverains. Nous avons interpellé Monsieur le Sous-Préfet pour que les services de l'État travaillent conjointement avec le Symsageb*. Les études sur le Denâcre manquent de données des bassins de rétentions appartenant à la Dir des ruissellements des parkings de la zone commerciale,…. Nous souhaitons que la vallée bénéficie d'études précises pour régler ce problème de vague d'eau. Nous avions déjà subi ce phénomène en 2015. Nous avions déjà refait la voirie. Nous attendons du concret désormais."

 

Le Conseil municipal s’est clôturé vers 21h30. Le prochain aura lieu en avril avec pour ordre du jour le budget 2018.