Vous êtes ici : Accueil Vie locale Le conseil municipal Au fil du Conseil ARCHIVES 2016 Au fil du conseil du 28 septembre 2016

Vie locale

Au fil du conseil du 28 septembre 2016

Le 09 octobre 2016

Votre rubrique « Au fil du conseil » revient sur la réunion du 28 septembre 2016. À l’ordre du jour : la poursuite des événements locaux en engageant ponctuellement des forces  de sécurité supplémentaires, des conteneurs de tri pour la rue du Maréchal Ney, et un programme d’entretien des voiries qui se poursuit. Les élus Wimillois ont également délibéré pour trouver des partenaires privés pour un nouvel événement sportif : le cross de la St-Nicolas. Du côté des ressources humaines, ça bouge aussi pour la sécurité du personnel communal. Enfin, les élus ont émis un avis défavorable à la délimitation des territoires de démocratie sanitaire proposée par la Région. On vous explique tout.

Sécurité publique, Wimille se dote d'un dispositif humain supplémentaire

Pour renforcer les ressources de sécurité lors des manifestations publiques, Wimille pourra désormais recruter des agents vacataires. " Ces personnes doivent disposer d'un agrément. C'est le cas de notre personnel ASVP qui effectue des remplacements lors des congés d'été" explique l'adjoint au Maire en charge de la sécurité, Jacques Guyot. Ces jeunes sont souvent issus de cursus d'école de Police ou de gendarmerie. Ce dispositif humain viendra compléter les équipes de Police Municipale et Nationale lors des manifestations comme le Marché de Noël, les braderies… Dans un contexte actuel difficile en termes d'organisation d'événements,  les élus Wimillois maintiennent les rendez-vous locaux. Cette décision engendre plus de vigilance. Ces contrats ponctuels y participeront pleinement. 

La rue du  Maréchal Ney sera dotée de conteneurs enterrés

Le numéro de « Wimille Ma Ville » indiquait que le dossier administratif avait pris du retard pour l’aménagement de la rue du Maréchal Ney. Lors de ce conseil municipal, une étape importante vient d'être votée. Elle concerne l'implantation des conteneurs enterrés pour le tri sélectif des ordures ménagères et autres déchets. Lors de la réunion d'échange avec les riverains, la majorité s'était prononcée en faveur de cette installation commune en bout de rue. Jugés par tous les riverains plus pratique qu'une gestion individuelle des poubelles, ces PAV [Points d'Apports Volontaires] seront en partie financés par la ville et par la CAB. Celle-ci pourrait financer 5700 € sur les 31 000 € prévus au chantier.

 La rue du Maréchal Ney sera entièrement rénovée. Le tapis de voirie et l'agencement des stationnements de cette petite impasse jouxtant le carrefour du Moka sont programmés depuis un an. Les concessionnaires sont intervenus cet été pour effacer leurs réseaux.

 

25 logements en vente dans la résidence d'Auvringhen

La société Logis 62 est propriétaire de cette résidence de logements à loyers modérés. Elle propose à la vente 25 de ses logements en priorité à ses locataires. Les élus Wimillois ont apporté un avis favorable à cette demande. Dans le cas où un locataire n’est pas intéressé pour acheter, il reste bien évidemment dans son logement. 

23,96%, c'est le pourcentage de logements sociaux actuellement sur la commune.  Une fois cette vente réalisée, ce taux passerait à 22,58%. Un chiffre qui reste au-dessus des obligations de la loi.

RH > Hygiène, santé sécurité, Wimille  s'engage pour son personnel communal

Une convention sera signée avec le centre de gestion de la fonction publique. Celle-ci a pour but l'intervention d'agents chargés d'assurer une inspection dans le domaine de la santé et de la sécurité dans les services communaux. Des préconisations seront alors proposées suite à l’audit effectué.
Les employeurs territoriaux doivent réaliser le document unique d'évaluation des risques professionnels. La mise à jour de celui-ci doit s'effectuer annuellement. La réalisation d'un tel document nécessite un temps de travail important. La ville ne dispose pas du personnel nécessaire pour cette mission. La CAB a confié  à un cabinet indépendant la rédaction de ce document unique. Un groupement de commande est mis en place afin de faire bénéficier aux communes membres de ces compétences extérieures. "L'adhésion à cette démarche est intéressante pour nous d'autant plus que nous bénéficierons certainement de prix plus avantageux car négociés à plus grande échelle », précise le Maire, Antoine Logié. La mutualisation bénéficie bel et bien aux moyennes et petites communes. 

On prépare déjà Noël…
L'achat de chèques CADHOC pour le personnel communal a été voté. La ville accompagne ainsi les agents pour préparer les fêtes de Noël. Une petite attention de fin d'année pour un gros travail effectué tout le long de l'année.

Wimille toujours aux côtés  des sportifs Wimillois

Un Wimillois a participé à 3 épreuves du championnat de France de natation en 2014 et 2015 avec le Swimming Club Boulonnais. Dans sa politique d'accompagnement des sportifs locaux au sein des compétitions nationales et internationales, la commune alloue une subvention de 100 euros par sportif engagé et par compétition. Roger Calon, adjoint aux sports, présente toujours avec grand plaisir cette délibération " En tant que sportif, on ne peut qu'être contents de voir des jeunes sportifs représenter notre commune au niveau national. Bravo à Victor Venhoutte pour son engagement dans la natation".

Un nouvel événement sportif à la recherche de nouveaux partenaires

Le Cross de St Nicolas aura lieu le dimanche 4 décembre 2016 dans la Plaine d'Houlouve. Cette première édition est organisée en collaboration avec le Wmereux Running Club. Celui-ci présente une expérience conséquente dans le domaine de l'organisation de courses à pieds. En effet, il organise intégralement la fameuse "Wim'Run" pour près de 700 coureurs. Un cross est une course un peu différente car elle se passe dans un terrain cabossé ???. La plaine d'Houlouve se prête très bien à l'organisation d'un tel événement. Moins populaires que les courses sur route, les cross disposent quand même d'un gros noyau d'amateurs. Le cross de St Nicolas a la particularité d'être l'un des seuls programmés à cette date là dans la région. Par ailleurs il est inscrit au calendrier de la Fédération Française d'Athlétisme. Un tel rendez-vous nécessite un petit budget. "Dans sa dynamique de recherche partenariale, la ville propose des tranches de sponsoring allant de 100 à 300 euros ». Monsieur Calon a présenté son projet lors de ce conseil municipal après avoir réuni la commission des sports.

Un avis défavorable à la délimitation des territoires de démocratie sanitaire proposée par la Région.

L'Agence Régionale de Santé Nord-Pas-de-Calais-Picardie [ARS] soumet ce nouveau projet à l'ensemble des conseils municipaux.  Ce diagnostic territorial identifie les besoins sanitaires, sociaux et médicaux au regard des densités de population. Laurent Scala a présenté la proposition de l‘ARS. Celle-ci consiste à créer 6 zones allant de 540 000 habitants à 1 600 000 habitants.C'est là que le bas blesse selon le conseiller municipal " Afin de répondre aux attentes des habitants, il faut pouvoir proposer des services de proximité. Ce programme propose des secteurs bien trop grands. Il s'illustre par une forte disparité entre les territoires définis. Je vous propose d'émettre un avis défavorable en invitant l'ARS à reconsidérer son découpage. Celui-ci devrait répondre à une pondération plus équitable en faveur des habitants."  Sur cette base, les élus wimillois ont émis un avis défavorable à l'unanimité. [Ci-dessous la carte proposée par l'ARS]