Vous êtes ici : Accueil Vie locale Édito du Maire Destination écoles

Vie locale

Destination écoles

Le 04 mars 2014

C’est le 32e numéro de votre magazine d’informations municipales, le dernier avant les élections du 23 mars 2014. Le 32e d’une belle série retraçant la vie quotidienne, les
événements, l’histoire de notre commune. Ce mois-ci le dossier présente les écoles de la commune : lieu de vie, lieu d’apprentissage des savoirs et du bien vivre ensemble. Si par le passé, nous avons craint la fermeture de classe, aujourd’hui les trois écoles publiques se portent mieux. Nous ne pouvons que nous en réjouir. L’adjointe à l’enseignement et à la petite enfance, en collaboration étroite avec les enseignants, les directrices des établissements mais également avec les parents d’élèves s’est fortement impliquée pour conserver et développer la qualité de vie dans les établissements scolaires de la ville. Je tenais à travers l’exemple de cet investissement remercier l’ensemble des élus du conseil municipal pour leur participation et leur implication dans la vie locale de Wimille.

LE 23 MARS, ON VOTE

Le dimanche 23 mars prochain sera l’occasion pour tous de faire le choix d’une nouvelle équipe dans le cadre des élections municipales. Je vous invite à ne pas bouder ces échéances. Elles sont importantes pour la commune mais également pour la Communauté d’Agglomération du Boulonnais puisque pour la première fois, les habitants éliront dans les communes de plus de 1 000 habitants, les conseillers communautaires au suffrage universel direct. « Wimille, Ma Ville » vous donne le mode d’emploi de ces élections afin de voter sereinement. (Page 6)

 

UNE RENCONTRE AVEC LA POLICE NATIONALE

Pour revenir au sommaire de ce mois-ci, le magazine revient sur la rencontre avec la Police Nationale et les habitants de la rue du Bon Secours et des Chacun Chez soi qui a eu lieu en février dernier (page 20). Cette réunion faisait  suite à une série de cambriolages dans ce quartier. Elle avait été proposée par la Police Nationale afin d’apporter des éclaircissements quant à ces problèmes qui touchent bon nombre de communes, mais également pour rappeler quelques précieux conseils aux habitants. Si la sécurité des biens et des personnes est une des missions de l’État, la villle ne souhaitait pas rester en retrait et laisser s’installer le doute et la rumeur, ou la manipulation du désarroi des victimes.

POUR UNE CONTINUITÉ DU SERVICE PUBLIC

Le dernier conseil municipal a eu lieu en février également. Ce conseil avait, avant tout une valeur de  réunion technique. Il a permis de  ne pas mettre  la ville en stand-by durant cette période pré-électorale. Ainsi, les décisions relatives à la continuité du service public notamment administratives étaient à l’ordre du jour, comme le débat d’orientation budgétaire. Comme à l’habitude le compte-rendu du conseil municipal se trouve sur le site internet de la ville : mairie-wimille.fr. Des demandes de subventions pour les réalisations en cours ont été effectuées au titre de la DETR lors de ce conseil municipal. Ces demandes sont réalisées selon les codes comptables en vigueur. Aussi, si certains lecteurs ont pu s’étonner d’une ligne d’emprunt dans les tableaux prévisionnels budgétaires, cette écriture ne vaut pas pour engagement.  Ces modes de présentation participent des usages administratifs du pays. La ville est bien en capacité d’autofinancer ses réalisations, c’est-à-dire sans emprunt. La ville conserve donc sa dette à zéro. Il reviendra au prochain conseil municipal d’étudier son budget. Bonne lecture à tous.
Antoine Logié, Maire de Wimille,
Vice-Président de la Communauté
d’Agglomération du Boulonnais.