Vous êtes ici : Accueil Vie locale Édito du Maire Des actions soutenues pour garder le cap.

Vie locale

Des actions soutenues pour garder le cap.

Le 04 mars 2015

Lors du conseil municipal du mois dernier, nous avons débattu des orientations budgétaires pour l’année 2015. Au regard de l’augmentation des charges structurelles d’une part et de la diminution des dotations de l’État de l’autre, nous subissons un effet ciseaux qui nous oblige à réduire la voilure sur certains projets. Toutefois, nous maintenons le cap que nous nous sommes fixé auprès de vous. Nos engagements seront donc tenus. Pour cela, nous étudions toutes les possibilités pour réduire notre budget  de fonctionnement. Du côté des investissements, notre prudence à économiser régulièrement paie aujourd’hui. En effet, notre capacité d’autofinancement, même si elle se réduit nous permet d’investir encore pour la ville et les habitants. L’investissement, c’est indirectement de l’emploi au niveau local. Ainsi, la salle polyvalente reste bel et bien d’actualité puisque nous sommes en train de finaliser son plan de financement. Les travaux devraient débuter en fin d’année ou début 2016. La bâtisse anciennement occupée par Rivages Propres est en phase de démolition. Le dossier de ce mois-ci vous donne  le contexte économique national et les principales pistes évoquées pour 2015. Notre action est soutenue dans tous les domaines pour garder le cap et cette année encore, nous n’augmenterons pas les taux d’imposition.

Donner du sens aux activités périscolaires

La réforme des rythmes scolaires a été mise en place cette année dans notre commune. La loi nous y oblige. Nous la respectons. Notre volonté a été dès cette première année expérimentale d’offrir aux enfants la possibilité de participer à une diversité d’activités. En effet, nous ne voulions pas faire des TAPs une simple garderie. Bien au contraire ! Nous voulons donner du sens à ces activités périscolaires. Après une concertation avec les directrices d’établissements et un conseil d’école extraordinaire, une nouvelle organisation a été proposée à l’Inspection Académique autour d’une demi-journée dédiée aux TAPs. Chacun a pu s’exprimer à ce propos et l’avis de chacun a bien été entendu. Toutefois, du côté de la ville, il y a des impératifs budgétaires et une logistique d’organisation fonctionnelle conséquente (disponibilité des salles, pérennisation des équipes encadrantes, sécurité et bien-être des enfants, transports, garderie, aide aux devoirs…). Un consensus a été trouvé pour la demi-journée et nous souhaitons qu’elle soit totalement bénéfique pour les enfants.

Élections départementales, un enjeu local pour la vie de tous

L’aide sociale, l’entretien des routes, les transports scolaires, les collèges, la culture, l’aide aux personnes handicapées et âgées, la protection de l’enfance, le tourisme, ce sont quelques unes des interventions du Département pour tous les habitants du Pas-de-Calais. Les 22 et 29 mars, nous sommes appelés à voter pour y désigner nos représentants désormais appelés Conseillers départementaux. À Wimille nous bénéficions largement de l’appui du Département. En votant nombreux vous contribuerez à le maintenir au profit de tous. [Tout savoir en 3 clics]
Enfin, ce mois-ci, nous soufflerons la sixième bougie du Festival de la Voix. Celui-ci s’impose doucement mais sûrement dans le paysage culturel Boulonnais avec une programmation polyphonique : comédie musicale, Rock français, chants de  la Renaissance, sans oublier les chorales des établissements scolaires. Venez en profiter, ce rendez-vous musical est le vôtre.
Antoine Logié, Maire de Wimille,
Vice-Président de la Communauté
d’Agglomération du Boulonnais.