Vous êtes ici : Accueil Services en ligne Actualités 5e édition d'un festival intense

Services en ligne

5e édition d'un festival intense

C’était la cinquième édition du festival de la Voix. Ce festival a été créé à la suite d’une programmation qui s’intitulait « week-end chant choral ». Celle-ci était initiée par l’association Arts-Scène. La ville a souhaité développer ce rendez-vous autour de la voix. Ainsi est né ce festival unique dans la région. Si la programmation est issue du chant lyrique, elle s’est peu à peu ouverte au Gospel et à la chanson française. Le programme joue de la venue de groupes professionnels et de chœurs amateurs. Au fil des éditions, ce sont en effet des chorales d’écoles de la ville, de collèges et de lycées qui sont venues enrichir ces journées de la Voix.  Depuis l’année dernière, une conférence autour de l’utilisation de cet outil vocal vient compléter le tableau. Si ce festival est encore jeune, il s’impose dans le paysage culturel de la région. Le public répond désormais présent.

 

Vendredi 14 février 2014 > Église de Wimille

Les chœurs Chanter Happy et Notes d’Opale ont ouvert la programmation avec talent et originalité. Chanter Happy avait décidé de mettre en avant le travail réalisé avec les chœurs d’enfants au sein de l’association. Voix posée, posture parfaite, le ton était donné tandis que l’ensemble du chœur adulte est venu rejoindre ce groupe de jeunes pour faire la transition. Duo, solo, chœur complet, Chanter Happy, joue avec les formes et les époques pour porter haut la voix et ses registres.

L’ensemble Notes d’Opale a quant à lui présenté en autres des extraits de la Messe en Sol de schubert  Sous la direction de Nathalie Brouiller, le chœur réagit vivement, maîtrise les élans et fait résonner les voûtes de l’édifice pour le bonheur d’un public venu en nombre.

Samedi 15 février 2014 > Espace Pilâtre de Rozier

L’ auditorium est complet et pour cause, ce sont les chorales scolaires qui sont à l’honneur de la programmation du jour. Le public formé essentiellement de parents d’élèves  ne sera pas déçu. Venus assister à une restitution des ateliers vocaux de leurs enfants, élèves de l’école Dely Sergent, du collège de Wimille-Wimereux ou encore du Lycée Mariette, ces spectateurs ne vont pas être déçus. En effet, c’est à un véritable concert qu’ils assistent. Mené par Maurice Brouiller, l’ensemble vocal du Lycée Mariette en impose d’office avec ces ”grands” aux voix déjà mûres, à l’expérience du chant façonnée durant leur déjà longue scolarité. Le répertoire de Gospel et de Soul résonne net. Les collégiens prennent la suite. L’évolution de cette chorale en moins d’un an est stupéfiante. Droits dans le rythme et les paroles, les élèves du collège ont travaillé et cela s’entend. Le plaisir est communicatif. Le public répond présent autour d’un ensemble de chants faisant référence à l’eau.

 

 

Chansons Françaises d’hier et d’aujourd’hui

L’école Dely-Sergent comme l’ensemble des écoles de la commune bénéficie des interventions musicale de l’association Arts Scène. Cette dernière conventionnée par la ville a pour but la formation musicale en milieu scolaire, l’organisation de cours de guitare, chants, batterie, piano et l’aide à la programmation de la saison musicale. C’est en qualité de chef de chœur que Nathalie Brouiller intervient à l’école Dely-Sergent. En collaboration étroite avec les enseignants, un thème et répertoire sont choisis. Les chansons françaises d’hier et d’aujourd’hui sont à l’honneur cette année. Les enfants de l’école paraissent « tout petit » à côté des lycéens et des collégiens qui viennent de quitter la scène. Toutefois, la rigueur et la qualité de l’interprétation sont bien au rendez-vous. Les voix cristallines et les airs connus transportent le public conquis. Mission réussie pour cette programmation amateur de ce 5e festival de la Voix.  Le samedi après-midi se conclut par une conférence sur les musiques de film et par un concert d’un quartet a cappella qui fait voyager le public à travers les différentes époques de la musique américaine. Un beau moment, intime et sympathique.

 

 

Dimanche 16 février 2014  > Église de Wimille

Une centaine de spectateurs  est venue assister au concert de l’ensemble de la Chapelle des Flandres. Les  chants sacrés anglais feront résonner les voûtes de l’église par leur puissante signification, la subtilité de leur écriture et une interprétation hors normes de la part de ce chœur. La qualité des voix, la justesse des tons et des timbres, la rigueur et l’originalité de la direction  des chefs de chœurs menée avec énergie ouvrent la voie de la passion du chant.
Cette cinquième édition de ce tout jeune festival de la Voix s’achève ainsi. Entre talents amateurs et professionnels talentueux, l’équilibre de cette programmation unique ravit chaque année le public. Ce festival ne demande désormais plus qu’à grandir un peu plus… à Wimille naturellement.