Vous êtes ici : Accueil Découvertes Zoom sur, 2ème partie Opale Aide Organisation

Découvertes

Opale Aide Organisation

Opale Aide Organisation [OAO] est une association née en août 2013e. Portée par Frédéric Bellanger, elle a pour but d’accompagner les personnes touchées par les maladies rares et pathologies graves.

 

RESTER DEBOUT,  AGIR ET RÉ-AGiR

 

Comme un oiseau touché en plein vol, Frédéric Bellanger alors manager dans une grande surface ne sent plus en lui la même énergie. Son corps, son souffle ne répondent plus comme auparavant. Il s’inquiète. Il consulte. Le diagnostic est sans appel : Hypothyroïdie, Crest syndrome, syndrome de Raynaud , de Gougerot Sjöoren , rétinopathie et maladie de Parkinson. Un monde s’écroule : celui du quotidien, du boulot, des amis et de la famille. “Quand vous apprenez cela, vous avez un genou à terre. Le choix doit se faire vite : laisser descendre le second et vous allonger, ou tout de suite vous relever et avancer”.

Agir et faire réagir

Depuis 3 ans, Frédéric est passé par tous les stades. Ces étapes forgent sa nouvelle vie : celle d’un homme normal de 45 ans qui souffre d’une maladie. Sa volonté le pousse à réagir. Autour de lui, il côtoie d’autres personnes atteintes. Elles n’ont pas toujours la même force de caractère. Il sent que son expérience et celle de son frère Marc, également confronté à la leucémie de son fils alors âgé de 4 ans (le petit garçon est aujourd’hui guéri) peuvent être une aide et un soutien pour les autres malades. Après avoir participé à la collecte de dons pour l’association Parkinson nord en organisant en mars dernier, un match de football composé d’anciens joueurs sous la houlette de Gérard Houiller, ils décident de créer leur association du côté de la côte d’Opale. Ce sera à Wimille où Frédéric réside. Les statuts d’Opale Aide Organisation sont rédigés et déposés. Les actions peuvent officiellement commencer afin d’apporter une aide matérielle ou logistique aux enfants, adolescents et adultes atteints de pathologies graves.
“ La maladie de Parkinson est une maladie où chaque patient est différent ; elle ne prévient pas dans ses symptômes. Je ne suis pas décidé pour autant à laisser cette maladie gâcher ma vie . C’est pour cela que je me bats. Les médecins se battent de leur côté avec les chercheurs afin de trouver des antidotes. Nous ne devons pas nous résigner et devons nous soutenir. Ensemble, on est plus fort.”  Ces mots prennent un écho lorsque l’on sait qu’il faut parfois presque 1 heure à un malade de Parkinson pour pouvoir simplement se lever de son lit ou de sa chaise tant les muscles s’atrophient rapidement.  Le président est un homme de convictions. De plus, il sait convaincre. Dès lors, un premier pool de bénévoles se crée rapidement

Jardinages, sports, rencontres… Vivre !

L’association débute sur les chapeaux de roues. Après un match de football organisé début septembre en collaboration avec la commune, c’est sur le trail de la Côte d’Opal que l’on retrouve les bénévoles.
En effet, Franck Viandier l’organisateur a permis  à la toute jeune association  d’engager 4 équipes de 3 coureurs le samedi 7 septembre. Le but n’étant pas de faire un chrono mais de participer chacun à son rythme pour une arrivée groupée à Wissant. Et quel accueil !

AU CŒUR DU TRAIL DE LA CÔTE D’OPALE

“Certes nous voulions nous faire connaître mais avant tout nous voulions prouver que l’on pouvait le faire !” et ils l’ont fait. Vous croiserez Frédéric Bellanger dans son havre de paix : son jardin partagé à la Plaine d’Houlouve. Là, il cultive et partage le savoir-faire des jardins. ”Nous avons la chance que la ville propose ce genre d’endroit. Pour un loyer annuel très faible, nous avons accès à ces jardins dans ce cadre naturel préservé.” N’hésitez pas à interroger le jardinier. Il est maître composteur jeune diplômé par la Communauté d’Agglomération du Boulonnais et à ce titre, ceux qui n’y arrivent toujours pas avec leur compostage, passeront rapidement avec lui, experts. Juste une dernière chose : Croiser Frédéric Bellanger, c’est changer son regard sur la maladie… et cela fait du bien.

OAO : O6 19 85 70 50 • www.asso-oao.fr