Vous êtes ici : Accueil Découvertes Zoom sur, 1ère partie Une foulée de haut niveau

Découvertes

Une foulée de haut niveau

Damien Molmy, Marcheur de haut niveau

Le chemin vers cette pratique sportives’est fait par étape dont la première fût le fruit du hasard. J’ai dépanné le club d’athlétisme de Boulogne lors d’un meeting. La marche à pied en salle rapportait le plus de points, alors ils m’ont inscrit d’office dans cette discipline que je ne connaissais pas. Je suis arrivé deuxième ! explique Damien. Une pré disposition à la marche repérée par son premier entraîneur Joël Duchêne. L’entraînement porte alors rapidement ses fruits.En cadet, Damien est qualifié aux championnats de France en 2005. Il intègre l’équipe de France la même année.

Son palmarès s’étoffe en parallèle: 4ème en cadet au Championnat de France, 2007 3ème à Leminghton (Grande-Bretagne), 2ème en Coupe d’Europe…

Je crois que c’est à ce moment-là que j’ai décidé de m’investir à 100% dans la marche sportive de Haut-Niveau. Mon entraîneur m’oriente alors vers Laurent Houzé plus pointu

2008, 1er titre au championnat de France.

Les stages en équipe de France lui permettent de rencontrer alors les ténors de la discipline, d’échanger des conseils pour la préparation mentale et physique comme Yohann Diniz, Champion d’Europe et Vice-Champion du Monde. C’est un exemple ! Malgré un parcours personnel compliqué et parfois dur, il a su atteindre les sommets. Il a su tourner les projecteurs sur une discipline peu connue en France. Pourtant, nous faisons partie de la Fédération Nationale d’Athlétisme.

Damien, au-delà de sa pratique personnelle s’investit pour la formation des jeunes au sein de la commune de Wimille en tant qu’éducateur sportif ( bpjeps apt ).Pour lui, les valeurs du sport et les bienfaits pour le corps sont essentiels pour tous. Ils sont un moteur pour la vie en société. Aussi, quand on lui pose la question des clubs, des fédés, du sport en France, il ne mâche pas ses mots. Se rapprocher d’un club permet de s’épanouir au sein de pratiquants passionnés dans des infrastructures adaptées. » milite clairement le jeune éducateur sportif, tout en regrettant qu’il n’y ait pas plus d’investissement de la Région et du Département pour le sport de tout niveau et de toute nature sur le territoire. Je fais partie du club d’Amien UC avoue Damien Molmy. En France, le sport est vampirisé par le football et par des batailles de chapelle loin des préoccupations des sportifs. C’est dommage pour nous sportifs de haut niveau, pour les amateurs, pour l’esprit sportif en général. L’exemple du Handball devrait faire méditer toutes les instances du sport renchérit-il.

Pas de tabou

De plus, on assiste actuellement à des phénomènes inquiétants comme le relevé des minima par les fédérations pour qualifier les jeunes sportifs. Cela implique des changements de comportement des sportifs. Actuellement le minima en France pour la marche sportive est de 1h21min, celui pour l’international est de 1h22min et 30 secondes. À ce niveau, baisser de 1 minute le temps de parcours, cela pose de réelles questions explique le formateur sportif. Ce n’est pas très sain et parfois cela donne lieu à des pratiques à risque comme le dopage . C’est une vraie gangrène pour le sport de haut niveau. Des apprentis sorciers jouent avec la vie des jeunes en leur faisant miroiter l’argent et la gloire. Nous devons tous rester attentifs à cela. On observe des grosses dérives dans certains sports, et ce dès le plus jeune âge.

Rester concentré sur l’objectif

Cependant, l’envie de gagner est bien présente, et c’est pourquoi Damien Molmy redouble d’efforts dans sa préparation. En 2010 Je me remets d’une blessure au mollet,mais mes temps sont redevenus bons. Un rêve persiste faire les jo . Les jo représentent la consécration pour tous sportifs. Mais le niveau est élevé aussi je me prépare sur les 50 kms qui me semblent plus ouverts pour un titre. La marche représente un lieu de ressourcement personnel, un équilibre physique et psychique. Mais l’esprit de compétition demeure la flamme qui anime le plus Damien Molmy. Se dépasser dans sa pratique sportive apporte un plaisir indescriptible, alors lorsque l’on arrive dans les 3 premiers…

Ses performances

5 km : 19min 57s
10 km : 42min 25s
20 km: 1h 26min 5s

3 conseils pour s'y mettre

  • Prendre du plaisir à marchervite
  • Ne pas se préoccuper du regard des autres: ça leur passe de se moquer, mais bien souvent on passe plus vite… sourit Damien
  • Se rapprocher des clubs et des pratiquants